Archive | BIBLIOTHÉRAPIE Flux RSS de cette section

À lire sous les palmiers !

C'EST L'ÉTÉ !

Pour l’acheter en deux coups de cuillère à pot, cliquetez  ICI !

Même pas peur de 2016 !

Capture d’écran 2016-01-06 à 10.45.30Je commence l’année par une grande joie et croyez-moi, ce n’est pas du luxe au vu de cette éprouvante année 2015 que nous venons de quitter avec un certain soulagement. Une grande joie engendrée par la sortie imminente de mon nouveau livre « Même pas peur ! » aux Éditions Eyrolles (à paraitre le 25 janvier 2016) et que j’ai hâte de vous faire découvrir.

Capture d’écran 2016-01-02 à 13.48.02

Un ouvrage écrit avec une plume trempée dans l’encre de nos peurs. Se sont-elles senties convoquées ? Une chose est sûre, elles ne m’ont pas fait faux bond tout au long de ces mois d’écriture. Peur du rejet, du changement, de l’inconnu, de l’échec, j’en passe et des bien pires.

J’ai eu droit à leur oppressante présence dans presque tous les domaines de ma vie. Et pourtant aussi paradoxal que cela puisse paraître, c’est parce que j’ai su leur faire face et les affronter, une à une, qu’aujourd’hui je me sens plus forte, plus libre, plus authentique. Un supplément d’âme accroché au coeur.

Je suis fière d’avoir surmonté ces murs que je pensais être infranchissables. Fière de chaque petite victoire remportée. Chacune d’elle me donnant la force de croire en mes capacités à me relever, à faire front face aux inévitables tempêtes existentielles.

Si j’ai choisi d’appeler mon livre « Même pas peur ! », ce n’est pas pour affirmer que l’on peut chasser définitivement la peur de notre vie mais bien au contraire pour clamer haut et fort que nous pouvons vivre, aimer, agir et être heureux envers et avec nos peurs. Des peurs qu’il nous faut surmonter chaque jour. Des peurs que l’on prend par la main, que l’on rassure et avec lesquelles on s’élance.

« Même pas peur ! », une expression qui exprime parfaitement le sentiment ambivalent que l’on a alors même que l’on prononce ces mots, gonflé d’une audace et d’un orgueil fragiles, pris entre l’envie d’agir et celle de fuir à toutes jambes.

«Même pas peur !» Une affirmation dans laquelle transparaît une volonté sincère d’oser se dépasser tout en étant conscient du danger inhérent à se mettre en jeu, à faire face à l’inconnu et à la possible option de l’échec. Une expression populaire généralement attribuée aux enfants lorsqu’ils veulent prouver à leurs copains qu’ils sont capables de bien plus qu’ils ne l’imaginent mais qui, en secret, tremblent de tous leurs membres et prient pour qu’un événement extérieur vienne stopper leur folle décision.Capture d’écran 2016-01-06 à 10.57.10

Prononcer cette phrase est donc un moyen de se donner le courage nécessaire d’oser. C’est un contrat passé avec soi-même. Un engagement exprimé devant témoin et qui nous met, sitôt prononcé, face à nos responsabilités.

Et c’est ce que nous allons faire, vous et moi cette année ! Nous allons oser OSER ! Ensemble, nous allons voyager en 2016 pour faire de cette année une cuvée pleine d’audace et de renouveau !

Je suis heureuse de partager avec vous ce guide ludique, empreint d’amour et d’humour et qui, je l’espère de tout coeur, sera pour vous un fidèle et protecteur compagnon de route, veillant sur vos rêves, vous invitant à faire face à vos peurs, toutes vos peurs, qu’elles soient petites ou grandes, réelles ou fantasmées, exagérées ou asphyxiantes pour qu’enfin, elles ne vous empêchent plus de vivre la vie que vous vous êtes promise.

Alors, même pas peur ! Je vous souhaite un bon voyage en 2016 !

Capture d’écran 2016-01-02 à 13.49.28

PS: Rendez-vous le 25 janvier dans vos librairies :) Et pour ceux qui préfèrent internet, voici de quoi le pré-commander en cliquant: ICI (Amazon)

Résistance positive: Soyez Rebelle, Soyez Heureux !

CouvMPP - copie

Extrait du livre « Même Pas Peur ! » (sortie 14 janvier 2016 – Eyrolles)          Frissons… Texte écrit il y a trois mois.

La peur de vivre, la peur d’aimer et la peur d’agir nous conduisent vers ce constat sans appel: nous avons, surtout et avant tout, peur d’être heureux en ces temps périlleux où l’humanité vacille . Et nous sommes en droit, effectivement, de nous questionner sur le sens de notre quête d’épanouissement . Peut-on décemment vouloir être plus heureux dans un monde qui affame, pille, exploite, blesse et assassine ? Pourquoi chercher la félicité existentielle quand l’humanité s’autodétruit et que sa terre d’accueil s’effrite inexorablement ? Que doit-on faire ? Que peut-on faire ? Comment ne plus trembler face à la terreur et laisser le bonheur pénétrer nos vies ? Ces questions toutes légitimes peineront, sans doute, à trouver leurs réponses .

Rechercher le bonheur dans cette vie, c’est ça le véritable esprit de rébellion !

Une invitation à oser le bonheur insufflée par Henrik Ibsen, dramaturge norvégien, qui nous rappelle que le vrai courage n’est pas d’opposer le mal au mal, ni de répondre à la violence par la violence, ni même de vivre malgré les dangers en feignant l’indifférence, mais bien d’avoir l’audace de croire que nous pouvons changer le cours des choses et d’agir en conséquence en déployant une force bien plus grande que la haine et la violence : la force de l’amour qui porte en son cœur le bien le précieux de l’Humanité, sa propre humanité .

Le courage de ne pas céder à la facilité en privilégiant l’agressivité, l’indifférence, le sarcasme, le jugement, l’humiliation, le pessimisme, le fatalisme, l’individualisme exacerbé… comportements destructeurs et ordinaires à portée de poing alors que l’altruisme, la solidarité, le partage, l’humour, l’optimisme, l’espérance, l’esprit de collectivité sont les expressions d’attitudes bien plus exigeantes et valeureuses .
Oser être heureux et se donner comme mission de transmettre cet art à ceux qui croisent notre route est donc un acte pleinement révolutionnaire à l’heure actuelle . Oui, ayez le courage de remplir votre espace vital de bienveillance, d’ouvrir votre cœur à l’altruisme et à cette puissante expression de l’amour qu’est l’humour .

Soyez Rebelle, Soyez Heureux !

A bientôt mes précieux lect’ORs

Capture d’écran 2015-11-18 à 21.06.17

L’intuition, le bonheur et moi !

10288725_10152600798159271_4494984921005050295_n« Une intuition « vraie » résonne en nous d’une manière particulière. Elle arrive en bloc, de manière fugace et globale. Elle est neutre en émotions parasites comme la peur, la colère, la critique et le jugement. Elle comporte en elle une part de certitude, parfois si convaincante qu’elle nous pousse à l’action ».*

En refermant le livre de mon amie Isabelle Fontaine « Développez votre intuition pour prendre de meilleures décisions »* aux Éditions Leducs – livre dont j’ai goûté chaque mot comme on se délecte de mets précieux – je m’interroge. Finalement moi qui me pense « intuitive », le suis-je vraiment ? Quelle est la place de mon intuition dans mes décisions ? Quelles ont été mes expériences d’intuition « vraie » ? Celles qui m’ont poussé à agir ? Et parmi les nombreux exemples qui me viennent spontanément à l’esprit, il en est un qui se détache du reste – et pour cause, il a changé le cours de ma vie.

Paris. Un matin de juin 2012. 

Ce jour-là, comme tant d’autres, je suis pressée. Ma trottinette file sur les trottoirs cabossés de la rue de l’ouest. Pourtant en passant devant L’ATELIER, la boutique de fleurs de mon amie Véronique, je décide de m’arrêter un instant pour prendre quelques nouvelles. Elle est occupée mais très enthousiaste car sur le point de décrocher un super contrat avec la Foire d’Automne. Plus de 600 m2 à décorer, agencer, créer pour que naisse de sa géniale créativité, un potager urbain « Le potager à croquer ». Je suis heureuse pour elle qui est heureuse de cette aubaine. Après quelques échanges chaleureux et alors que je m’apprête à partir, elle me demande soudain:

- Tiens! Ça te dirait pas de venir parler de ton bonheur sur la Foire d’Automne ? J’ai besoin d’animation. Ça pourrait être cool, non ?

Pour rappel, à cette époque, je viens seulement de débuter ma nouvelle carrière de « je suis en reconversion »… Un diplôme de coach en poche, quelques ateliers balbutiants et une conférence intitulée « Le Bonheur et vous » que mon ami Nicolas m’avait immédiatement programmé à l’Espace Pierre Cardin pour les membres de son Club Artistik Rezo (Oui, je sais j’ai des amis formidables !).

Donc au moment où Véronique me propose de venir faire 10 jours de conférence à la Foire d’Automne (finalement je n’en ferais que 5 sur les 10 car j’avais un mariage sur le feu: le mien !532607_10151284384764271_932398300_n… Attention photo culte ci-contre:  je vous présente Monhéros), je n’avais en poche que quelques grammes de confiance en moi et une envie de « conférencer » sur ce thème qui m’était si cher.

- Ah! Par contre, me prévient-elle, si tu acceptes ce serait bien qu’il y ait un lien avec le potager hein !… Ça parait évident… Non ?

- … :/ … (Un ange passe)

- Bon, d’accord, je l’admets ce n’est pas si évident que ça mais tu n’as qu’à dire que manger bio rend heureux ou alors que cultiver ses légumes c’est chouette pour le moral… genre… Non ?

- … :/ … (un ange passe encore)

- … :/ …

Puis…

ob_431d583e14f627f14a8eec2cba7a3eb4_eurekaSoudain, tout s’éclaire ! Tout coule de source. TOUT EST LÀ !  Présent en moi. TOUT ! Du « Il faut cultiver son jardin » de Voltaire aux 4 étapes : Semez, arrosez, récoltez et croquez ! Tout est là, ici maintenant. Tout irradie. Comme tombé du ciel. Une évidence. Un tout qui n’attendait qu’un signal pour émerger du tréfonds de mon inconscient.

Je n’entends plus mon amie me parler. Je laisse juste venir le flots des idées, des mots, des sensations. Je ressens physiquement la structure qui se met en place en moi: les fondations d’une nouvelle dynamique, d’un nouvel élan. Je me sens euphorique, confiante, alignée. J’ai une certitude profonde de justesse, de vérité. Une révélation.

Mais surtout, j’ai la profonde sensation que tout « ça » ne vient pas de moi. Que « ça » vient d’ailleurs. Mais quel « ailleurs » ? Un ailleurs « autre » ou bien un ailleurs lointain mais connu: celui de mon inconscient ?

Je laisse « faire » et n’essaie pas de raisonner. Car finalement je connais déjà cet état. Je le vis à chaque fois que ma plume précède mes pensées comme si ce que j’écrivais, m’était dicté par quelques entités. C’est vrai, en écriture j’ai souvent l’étrange impression de ne pas savoir ce qu’il va se « jouer » dix lignes plus bas. Que les mots, les personnages, les idées évoluent indépendamment de ma volonté. J’adore cette sensation. Car elle signifie que je suis dans la Justesse. La Justesse du moment. La Justesse du verbe. La Justesse du message.

Mais revenons à ce matin de juin 2012. La conférence « Cultivez votre bonheur ! » venait de m’apparaitre dans son intégralité. Ce « Cultivez votre bonheur ! » qui aujourd’hui encore change ma vie à chaque instant et  bouscule mes certitudes, mes habitudes. Ce « Cultivez votre bonheur ! » qui, après devenu être une conférence et des ateliers, est devenu un livre.

Ce que j’ai vécu ce jour-là porte un nom:   » L’intuition-insight ». Et c’est en dévorant le livre d’Isabelle Fontaine Développez votre intuition pour prendre de meilleures décisions (Editions Leducs) que j’en ai pris réellement conscience.

« Cette petite lumière, nous dit-elle, qui s’allume dans la tête, d’où son autre nom « d’Intuition-Illumination ». Rolls Royce des intuitions, elle véhicule un message d’une telle force que le doute ne peut exister. Elle s’accompagne d’un déploiement d’énergie inhabituel: euphorie, sentiment profond de vérité, de certitude, d’être en phase. »*

Et c’est sans compter sur nos « intuition-impression », « intuition-impulsion », « intuition-information » ou encore « intuituion-transmission de pensée » qui comme de petits phares s’illuminent soudain, nous indiquant le cap à suivre et guidant nos pas sur le bon chemin. Toutes ces intutions sont à découvrir dans cet ouvrage complet, fluide, extrêmement bien écrit, agrémenté d’anecdotes et d’interviews. Un régal. Une mine d’or pour celles et ceux qui souhaitent comprendre ce phénomène et surtout faire de leur intuition l’étincelle de leur existence.

* »Développez votre intuition pour prendre de meilleures décisions » Editions Eyrolles.

Blogs d’Isabelle Fontaine: HISTOIRE D’INTUITION ET VIVRE MIEUX LE BLOG

PS: Cette conférence née de cet « insight » m’a fait vivre depuis de belles aventures et ce n’est que le début ! Car ma prochaine conférence « Cultivez votre bonheur ! » aura lieu lors du Symposium international 2014 qui se tiendra les 21-22 et 23 novembre 2014 à Biarritz.

89ea0ab00d1e8f09ff0c5c14619073738ce09342

Aaaaaaaah !

1924993_10152259241299271_1717168851_n

Comment vous dire ?! JE SUIS HEU-REU-SE !

J’ai tant attendu ce moment et le voici arrivé ! Mon bébé-livre est né. Il pèse 224 pages et sa maman est très fière de lui car il est juste magnifaïïïïque !

Le compte à rebours est lancé : J-5 !

Et moi en attendant, Je chaante, je chante soir et matin, je chaaaante sur mon chemin !

Les saisons de la vie

Capture d’écran 2014-02-13 à 09.40.45

« Printemps, été, automne, hiver, à chaque saison son action !

En effet, tout comme il est important de respecter le cycle des saisons imposé par Mère Nature (« Qui tenta de faire pousser des fraises en février se trouva fort dépourvu quand le dessert fut venu ! »), il est tout aussi important de respecter et d’accepter le cycle des saisons de notre existence.

Printemps, été, automne, hiver… Le cycle naturel d’une vie. Le printemps d’abord, qui nous voit naitre et nous fait sautiller gaiement vers nos dix-huit ans. Puis l’été de nos vingt ans qui swingue jusqu’à l’aube de nos quarante, alors que déjà pointe à l’horizon, la flamboyance d’un automne qui tournoie et nous porte à l’orée de l’hiver. Enfin, à pas feutrés, épuisés d’avoir trop dansé, nous nous avançons et nous inclinons doucement pour un dernier salut. Accepter cette inéluctable valse du temps nous permet de profiter de chaque saison et d’en apprécier l’enseignement et la sagesse. »

Extrait du livre « Cultivez votre Bonheur »

Pour découvrir les enseignements de chaque saison d’un cycle de changement, rendez-vous à la page 79 !

A lire également : « 9 bonnes façons de construire sa vie d’adulte » de Jane Turner et Bernard Hévin.

Un ouvrage nécessaire pour comprendre ces cycles qui régissent nos vies.

 

É + R = E

Capture d’écran 2014-01-30 à 17.30.07

Le jour où j’entendis parler de cette formule pour la première fois, j’étais loin d’imaginer combien son application quotidienne allait transformer mes plombantes journées en Or-pportunités. Et l’alchimiste à l’origine de cette révélation n’était autre que Jack Canfield.

Jack Canfield, l’homme aux 100 000 000 de livres vendus

« Le succès selon Jack », son célèbre grimoire, devint rapidement mon doudou-livre. Un doudou-livre est un ouvrage que l’on serre fort contre son petit coeur lorsque la vie nous apparait cruelle, fastidieuse et diaboliquement biscornue. Bref, que l’on déprime sec ! C’est aussi un concentré de vitamine C littéraire, sorte de bouclier anti-giboulées émotionnelles, nous protégeant des tempêtes relationnelles qui ne manquent jamais de s’abattre sur nos journées.

zLV0460

C’est donc grâce à mon nouvel ami Jack que je découvris le pouvoir du:

É + R= E soit un Évènement + une Réaction = un Effet

Késako ?

Les évènements sont à peu près tout ce qui nous arrive de l’extérieur, de positif ou de négatif. Comme par exemple la nouvelle passion de GrosBob, votre voisin du dessous, devenu soudainement un adepte inconditionnel d’Air Guitar mais exclusivement entre 3h25 et 4h53 le matin, ou bien encore cette grève générale des postiers alors que vous attendez fébrilement le fameux chèque de Tata Henriette qui doit couvrir votre tout-tout-petit-découvert de 3768 euros. Bref, des situations, somme toute, banales mais qui s’avèrent bien souvent irritantes, contraignantes et stressantes.

Face à ces petites contrariétés, nous avons des réactions émotionnelles comme la colère, la peur, la frustration, la tristesse, le dégout, etc. exprimées généralement de deux façons: en mode « Exterminator » ou son contraire en mode « Calimero ».

Ces évènements + nos réactions engendrent des effets qui seront, selon, bons ou mauvais, heureux ou malheureux.

Vous l’aurez donc compris, la magie de cette formule tient avant tout à la compréhension et à l’acceptation totale que la seule et unique variable est NOTRE RÉACTION. Changer notre réaction pour obtenir l’effet désiré. Comprendre qu’en aucun cas, nous ne pouvons influer sur l’évènement, le changer ou le faire disparaitre et qu’il nous faut l’accueillir tel qu’il se présente.

Mais, me direz-vous, comment transformer notre réaction en bonne action ? Pour le savoir, je vous donne rendez-vous à la page 29 de mon grimoire potager « Cultivez votre bonheur » ! Oui, je sais c’est cruel mais c’est pour la bonne cause car j’ai un rêve ! Le rêve que mon livrounet devienne un jour – et pour toujours – votre doudou-livre préféré.

Capture d¹écran 2014-01-02 à 15.20.43Merci Lect’Ors de mon coeur  !

La tectonique des plaques

La tectonique des plaques dans BIBLIOTHÉRAPIE 1305259_10151865277409271_1887225072_n

Attention danger !! Cette BD va vous rendre totalement addicts…

Impossible de s’en sortir indemne,

les dommages physiques et psychologiques sont irréversibles.

Risques aggravés de bonheur !

Vous êtes prévenus !

« La tectonique des plaques » de Margaux Motin (Editions Tapas)

L’éloge de la chance . . .

L'éloge de la chance . . . dans BIBLIOTHÉRAPIE photo2

Éloge de la chance ou l’art de prendre sa vie en main

Philippe Gabilliet (Editions Saint-Simon)

« Et si la chance n’avait rien à voir avec les caprices de la fortune ou des probabilités ? Et si le fait que certains semblent rencontrer davantage d’occasions positives que les autres était la preuve d’un véritable savoir-faire, d’une authentique compétence de vie ? Et si l’on pouvait, à tout âge, réapprendre à avoir de la chance, c’est à dire à provoquer autour de soi et de ses proches l’apparition régulière de circonstances favorables inattendues ? » Philippe Gabilliet

Les p’tits bonheurs de Françoise Héritier !

Les p'tits bonheurs de Françoise Héritier ! dans BIBLIOTHÉRAPIE 804177_10151477752194271_1045956190_n1-240x300

Survoler la brousse africaine d’un petit avion, faire des ricochets, frémir d’impatience, sentir la crispation des papilles sur le gingembre, toucher les naseaux humides d’un jeune veau, trouver des champignons, ramasser des myrtilles sauvages, aller à la pêche aux coquillages lors de grandes marées…

Une fois n’est pas coutume, découvrez la suite des succulents et truculents p’tits bonheurs de Françoise Héritier dans son ouvrage à grignoter sans modération: « Le sel de la Vie », éditions Odile Jacob

12

petiterose29 |
Soeurs de Coeur, journal de... |
POINTS DE SUSPENSION ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ahosanna
| petits mots etc
| imhere