Petites et grandes Joies d’antan #collectiondété

IMG_1786 2- Croquer le quignon de la baguette… des deux côtés
- Nier l’avoir fait
- Faire de gigantesques bulles avec mon Malabar
- Puis le jeter 4 minutes plus tard
- Et en reprendre un…
- Lécher le cône de ma glace italienne chocolat-vanille pour ne pas que ça goûte partout
- Lécher mes doigts chocolat-vanille pour ne pas que ça re-goûte partout
- Puis mon tee-shirt…
- Me faire engueuler par ma mère

- S’entasser dans la R6 de pépé, rouler à 30 km/heure sur la route des plages, se faire pourrir par les automobilistes, arriver à la plage.
- Mettre une décennie à étaler ma serviette tout bien comme il faut, pour cause de mistral… gagnant.
- La pourrir de sable 2 secondes 50 après, avec mes tongs
- Regarder papa rougir dangereusement en gonflant ses joues pour gonfler nos matelas pneumatiques
- S’apercevoir que nous avions finalement le truc qui gonfle avec le pied.
- Lire Picsou magasine, Podium, Ok, Salut… sous le parasol, un bob moche enfoncé sur les oreilles, tartinée de crème protection 80.
- Lécher mes bras salés par l’eau de mer
- Avouer avoir « malencontreusement » oublié mes méduses à la maison
- Me faire engueuler par mémé
- Pique-niquer sous 40° à l’ombre sur la plage sous un parasol jaune poussin
- Mettre du sable sur mon pain bagnat
- Puis sur les oeufs durs
- Puis sur les brugnons
- Me faire engueuler par mon père
- Boire de l’Orangina à la bouteille
- Mettre du sable dedans
- Attendre une vie pour aller se baigner après le déjeuner
- Mouiller sa nuque avant d’aller dans l’eau sinon on meurt
- Nager jusqu’à l’horizon (3m du bord environ) jusqu’à ce que le soleil se couche
- Faire le poirier
- Faire Dirty Dancing
- Faire la planche
- Couler
- Hurler en voyant une méduse ( qui s’est déguisée en sac plastique)
- Arpenter la plage avec mes cousines à la recherche de copains qu’on ne connait pas encore.
- Rentrer bredouilles mais affublées d’un mioche qui veut plus nous lâcher
- Boire un grand verre d’antésite… se demander pourquoi on aime ça.
- Manger des tartines de beurre au Nesquik pour le goûter
- Manger le Nesquik à la cuillère
- S’étouffer

- Mettre sa serviette autour de la taille pour enlever son maillot de bain mouillé
- Montrer ses fesses à tout le monde (la serviette est une arnaque, ça tient jamais)
- Rincer ses pieds à la douche de plage
- Marcher dans le sable parce qu’on a oublié le ballon
- Se faire engueuler par pépé
- S’asseoir dans le coffre de la R6 pour balayer nos pieds ensablés avec la balayette à pépé
- Rouler à 30 km/h, se faire pourrir par les automobilistes, rentrer chez pépé-mémé

- Nous faire courser par mémé avec une tomate coupée à la main pour soigner nos coups de soleil
- Laver nos pieds dans le bidet
- Puis se faire la plus belle pour aller danser
- Plonger un quignon dans la mayonnaise de mémé
- Trépigner de faim devant ses oeufs mimosas (j’en veux trois moi !)
- Me brûler les doigts en décortiquant les crevettes de la paëlla de papa.
- Gober les Montécaos
- Manger de la pastèque devant le JT de Jean-Pierre Pernaut
- Avoir plus gros yeux que gros ventre
- Se balader sur le port en arpentant le marché du soir en attendant le début du bal… en attendant les slows.
- Rentrer bredouille
- Jouer au rami avec mémé
- Faire un ballon prisonnier, être la dernière, sauver tout le monde.
- Marier Ken et Barbie
- Couper les cheveux de Barbie (mais pas la mienne… celle de ma cousine)
- Jouer au jokari toute seule… parce que je suis toute seule, mes cousines sont parties.
- Jouer aux billes avec les voisins
- Echanger mes Agates contre des « Oeil de chat » et mes « Oeil de chat » contre des Calots
- Faire des pichenettes et rentrer ma bille dans le trou du presque premier coup
- Serrer pépé et mémé fort dans mes petits bras
- Les renifler
- Prier pour qu’ils soient éternels

- Enlever mes sandales rouges à fleur blanche et les glisser sous le siège de la 2CV à fleurs (aussi) de papa
- Trouver le maximum de plaques immatriculées « 71 » sur l’autoroute
- Compter toutes les bandes blanches qui séparent les kilomètres.
- Compter les arbres qui défilent
- Vomir
- Apercevoir le panneau « Sortie n°29 – Mâcon Sud » dans un demi-sommeil
- Être trimbalée sur l’épaule de papa jusque dans mon lit
- M’enrouler dans mes draps, le coeur rempli de doux souvenirs

- Me demander si mon amoureux de 5ème m’aimera encore en 4ème.

Auteur :concentredebonheur

Auteur de "Cultivez votre Bonheur !" aux Editions Eyrolles. Coach de vie et formatrice en relations humaines, créatrice du blog « Concentré de Bonheur ».

PSIIIT ! PAR ICI !

Hé ! PSIIIT ! ABONNEZ-VOUS :)

4 Réponses à “Petites et grandes Joies d’antan #collectiondété”

  1. Laetitia
    23 août 2017 à 6:47 #

    Que de beaux souvenirs!

  2. V.
    23 août 2017 à 10:25 #

    :-) ))

  3. Tiffany
    23 août 2017 à 16:52 #

    Merci pour cette lecture tellement douce. Je me suis retrouvée dans beaucoup de ces souvenirs.
    Mettre du sable dans le sandwich, puis dans les chips, puis dans la bouteille… et me faire engueuler bien sûr.
    Je pense aussi aux cris, aux éclaboussures et toutes ses gorgées d’eau de mer que j’ai pu boire et mes deux petites soeurs aussi. On voulait toutes les 3 monter sur le petit bateau pneumatique… forcément, c’était la croix et la bannière.
    Merci encore pour cette douce plongée dans les souvenirs d’été de son enfance. :)

  4. Virginie L.
    29 août 2017 à 11:28 #

    Ah zut… jusqu’au dernier paragraphe, j’ai cru que nous étions soeurs….
    Mais pour moi, les plaques d’immatriculation étaient « 21″ et la sortie « Châlon »… ou « Beaune », selon d’où on rentrait…

Laisser un commentaire

petiterose29 |
Soeurs de Coeur, journal de... |
POINTS DE SUSPENSION ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ahosanna
| petits mots etc
| imhere