La liste de mes peurs… à surmonter !

BoiteAPeurs_couv

Comme vous vous en doutez certainement, il m’arrive encore malgré mon chouette métier de gratouilleuse de bonheur de me sentir comme ce cordonnier passionné par son travail, convaincu de la noblesse et de la qualité de ses matières, de la pertinence des valeurs auxquelles il croit et qui pourtant cache derrière son comptoir une vilaine petite paire de pantoufles trouées. Un vieil adage auquel j’essaie d’échapper régulièrement.

C’est pourquoi j’ai décidé, il y a quelques mois, et alors que j’écrivais ledit manuscrit sur les peurs, j’ai décidé disais-je, d’enfiler mes bottes de sept lieues et de sortir de derrière mon comptoir pour m’engager pleinement dans ce voyage à vos côtés, sac au dos, prête à le lancer par-dessus tous les murs que je croiserai.

Il m’a fallu pour cela convoquer quelques-unes de mes peurs afin de leur faire face puis tenter de les surmonter (parfois avec succès) et apprécier l’impact de leur éradication (totale ou partielle) sur ma vie. Voici donc pour vous , ici même, la fameuse liste de mes peurs à surmonter.

Une liste consciencieusement rédigée il y a un an. Le résultat de ma conquête personnelle est à découvrir à la fin de mon ouvrage, héhéhé!

Capture d’écran 2016-01-28 à 09.57.52

Capture d’écran 2016-03-30 à 10.00.17

J’ai peur :

de voyager seule (c’est pourquoi je voyage en votre compagnie) ;

de prendre l’avion (je suis capable des pires stratagèmes pour n’avoir jamais à le faire) ;

des parkings souterrains (très légèrement problématique quand on habite en plein centre de Paris) ;

de conduire (cf. parkings souterrains + 1254 prétextes tous très valables) ;

du RER… Beurk ;

STOP ! Question : aurais-je, à tout hasard, une petite problématique pour me déplacer ? À en croire ce début de liste, cela semble fort probable. En conséquence, si j’obéis sagement à mes peurs, j’ai un risque non négligeable de finir ma vie engluée dans mon canapé, la télécommande incrustée dans la main droite, une tablette de Crunch® dans l’autre… Atroce ;

des chiens errants ou non tenus en laisse (que je vois tous comme d’affreux sanguinaires lorsqu’ils croisent ma route. Et qu’ils aient la tête de Snoopy n’y change rien) ;

de la maladie et de la souffrance que cela engendre pour soi et pour l’entourage ;

 de la mort de mes proches ;

du désamour (ne plus voir dans le regard de celui ou celle qu’on aime cette infime étincelle et ne percevoir qu’absence ou mépris) ;

des routes de montagnes (même des routes corses ou toscanes à mon grand désarroi… Tiens tiens, encore une histoire de voiture) ;

de l’échec (dû à un manque d’investissement) ;

de la violence soudaine et gratuite ;

des safaris (au grand dam de mon mari) ;

de la page blanche (je viens de passer les trois derniers mois la plume anémiée, une horreur !) ;

d’être lue (mais ça, c’était avant) ;

de ne pas être lue (ça, c’est maintenant) ;

des manipulateurs pervers (croisés quelquefois…) ;

de la perte de ma liberté ;

de la séparation ;

de décevoir ;

de me décevoir ;

de laisser passer le train de la réussite… par flemme ou par inattention ;

des manèges ascensionnels ;

de sauter en parachute ;

de l’insécurité financière ;

des banquiers (ceci explique peut-être cela) ;

des démarches administratives (une phobie administrative dont je me sais atteinte comme beaucoup d’autres d’après la rumeur) ;

d’être dépendante (de corps, de cœur et d’esprit) ;

des mauvaises rencontres… que ma fille pourrait faire (en bonne poule-louve, je couve et je montre les crocs. Chez nous, les poules ont des dents de loup) ;

de l’abandon (vieille peur karmique, m’a-t-on dit) ;

des extrêmes (j’aime l’équilibre, le juste milieu) ;

de l’addiction (même combat) ;

de l’étouffement (aussi bien littéralement que symboliquement).

(Extrait « Même pas peur! »)

Soyons honnêtes. Cette liste est loin d’être exhaustive mais j’ai réussi à surmonter quelques-unes d’entre elles en quelques mois. Fierté. Pour découvrir lesquelles et comment, il faut vous rendre en page 219 de mon grimoire Même pas peur !.

Oui, je sais c’est moche.

Et vous ? Quelle est votre liste des peurs à surmonter ? Et quelles peurs avez-vous déjà surmontées ?

Capture d’écran 2016-03-30 à 14.47.41

Capture d’écran 2016-03-30 à 10.00.37

 

 

 

 

Belle journée mes chers lect’Ors !
Capture d’écran 2016-02-19 à 09.50.46

 

 

Mots-clefs :, ,

Auteur :concentredebonheur

Auteur de "Cultivez votre Bonheur !" aux Editions Eyrolles. Coach de vie et formatrice en relations humaines, créatrice du blog « Concentré de Bonheur ».

4 Réponses à “La liste de mes peurs… à surmonter !”

  1. ond
    30 mars 2016 à 15:27 #

    Merci pour ce partage ;)

  2. fanny
    31 mars 2016 à 14:04 #

    Peur de parler en public mais il parait que c’est fréquent.

    • 31 mars 2016 à 14:13 #

      C’est même l’une de nos peurs les fortes ! Elle apparait en premier dans les résultats d’un sondage effectué dans les années 90 aux USA. Dingue non ? Belle journée !

  3. Yassine
    7 mai 2016 à 0:14 #

    J’ai une expérience très réussite dans le passé, ou j’avais listé mes peurs je l’ai plutôt appelés mes zones de limites, je me suis inspiré du film de Fight-Club mais aussi du Bouquin de Arise de VLJ, moi et quelques amis, on a une liste et on se rencontrent une fois par semaine, pour voire ce qu’on a réalisé , question de mettre une pression sociale, et c’était très réussi…

Laisser un commentaire

petiterose29 |
Soeurs de Coeur, journal de... |
POINTS DE SUSPENSION ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ahosanna
| petits mots etc
| imhere