Tentative de méditation n°3

Tentative de méditation n°3 dans CHRONIQUES img_2967-300x300

Confortablement calée au fond de mon fauteuil, je me repasse fébrilement la check-list « spéciale méditation » avant de me lancer. Au vu des résultats pitoyables de mes précédentes tentatives, je ne veux rien laisser au hasard.

-       Tranquilité : Ok 

-       Lieu : Ok 

-       Tenue : Ok

-       Sonnerie Iphone coupée : OK

-       Sonnerie téléphone fixe coupée : OK

-       Mp3 de la conscience corporelle d’Yvan Amar prêt: OK

-       Minuteur à 10 minutes : OK

-       Sol ciré : Ok

Normalement, rien ne manque. Normalement tout devrait bien se passer car normalement, je suis hyper préparée et hyper motivée, ce qui normalement devrait suffire à faire que cette troisième tentative soit la bonne ! Normalement…

Attention, lorsque je dis « la bonne », je ne parle pas de LA bonne, celle où l’on est censé atteindre THE Nirvana, celle où on décolle totalement, celle qui transcende, celle qui éveille la conscience, non ! Faut pas exagérer quand même ! Même si je suis d’un naturel optimiste, je n’en demeure pas moins réaliste !  Non, j’entends par là, tenir au moins 10 minutes sans que mon abominable Rosita ne vienne saccager tous mes efforts ! Juste celle-là ! Je ne dis pas qu’elle ne causera pas, je dis juste que cela ne m’empêchera pas d’aller au bout de ces foutues 10 minutes ! 10 minutes à respirer, pas bouger et attendre que sonne l’alarme de mon minuteur ! 10 minutes ! A peine le temps d’éternuer et pfuit ! C’est passé ! 10 MINUTES ! C’est pas long quand même !!!

Forte de ce surplus d’énergie, je sens poindre en moi une volonté de fer ! Tel un chevalier moyenâgeux sortant soudain du brouillard sur son destrier de fer, et transperçant de sa lourde épée, le cœur de la terrifiante Dame Rosita… Nom de nom ! ROSITA !!! Arrêter de plastronner ! Ne commence pas avec ces « kitcheries » de Moyen-Age !

Inspiration, expiration, inspiration, expiration… Bien… Je redresse mes épaules, serre les dents, pose mes pieds nus bien à plat sur le sol, ferme les yeux et me signe une dernière fois. Je suis prête.

Inspiration, expiration… La méditation en conduite accompagnée commence. Je me sens en sécurité. Je n’ai qu’à suivre les instructions et ce droit à l’abandon m’apaise. La voix chaude et posée d’Yvan Amar a un effet immédiat sur mon rythme cardiaque. Petit à petit, ma respiration prend son rythme de croisière, mes muscles se détendent et conséquemment un sourire étire mes lèvres.

« Laissez se déposer les paupières… Les yeux fermés nous entrons dans l’intérieur du temple… » Du temple ?! Quel temple ?!… Chut ! Rosita, tais toi ! « Prenez le temps de ressentir globalement ce corps-temple… » Ah ! C’est une métaphore, chui bête ! Le corps-temple… C’est beau quand même… Chuuut !… « Sans chercher à vous référer à une image connu de ce corps… »… Ben heureusement dis donc car si je me mets à visualiser mon petit bidou, j’vais déprimer sec ! … « En laissant le regard se reposer dans les yeux… » … Ca s’dit ça ?!… Chuuut ! « Permettez à la production d’images de se reposer aussi et de ressentir votre corps sans nécessairement rattacher cela à des images connues… » … Mince, J’ai un peu froid aux pieds… « L’une des premières choses que vous allez pouvoir ressentir c’est le poids de votre corps »… Biiiiip ! Faux, nul, zéro ! Pas question ! Je le ressens déjà assez comme ça ! Merci bien ! Depuis l’temps que je dois perdre mes inséparables 5 kg !… « Ressentez le contact de l’assise avec le sol »… De l’assise ?! Sapristi ! Fallait être assise sur le sol ?!… Bon pas grave… Je vais ressentir le contact de l’assise de mes pieds avec le sol… Arght ! J’aurais dû mettre des chaussettes… Qu’est-ce que j’ai froid aux pieds… « Il y a 15 milliards d’années derrière votre corps »… Ben voyons ! Après mon poids, mon âge ! Pas sûr d’avoir choisi la bonne méditation, moi ! … Froid, froid, froid à mes « piti » pieds… « confiez le poids au sol »… J’vais pas tenir… Combien de temps y reste ?!… C’est affreux, j’ai l’impression que mes pieds sont deux glaçons… « Laissez poser vos cuisses… votre bassin… vos épaules… » Aïe! Je vais finir par perdre mes orteils, moi… Qu’est-ce que je fais ?!… J’ai le droit de faire pause pour aller chercher des chaussettes ?!… « Posez votre langue dans votre bouche »… Aaaarghht… Combien de temps y reste ?!… Tant pis j’ouvre les yeux… Et si je remue les orteils, j’ai l’droit ?!… Quoi ?! Encore 7 minutes ?!… Ah mais non hein !… Mon sang n’atteint déjà plus mes extrémités… Doit y avoir une fenêtre d’ouverte quelque part, c’est pas possible ! … « Prenez votre temps… Confiez le poids de votre corps à la Terre »… NON ! STOP ! POUCE ! CABANE ! FORFAIT !

Avec une ferveur proche de l’hystérie, je me jette sur mes pauvre petits petons, puis les masse fiévreusement en priant tous les saints d’échapper à l’amputation ! D’un geste tout aussi brusque, j’arrête sauvagement le MP3 et cours chercher mes grosses chaussettes en laine mohair… Huuuuum ! Que ça fait du bien ! … Cette chaleur, ce moelleux… huuuum !…

…:/… Echec et Mat …

Mots-clefs :

Auteur :concentredebonheur

Auteur de "Cultivez votre Bonheur !" aux Editions Eyrolles. Coach de vie et formatrice en relations humaines, créatrice du blog « Concentré de Bonheur ».

2 Réponses à “Tentative de méditation n°3”

  1. Paola
    12 décembre 2014 à 11:55 #

    Je découvre ton blog et tombe sur cette tentative de méditation. Comme c’est juste et drôle !Je tente moi aussi d’atteindre la plénitude via une méditation guidée audio. En te lisant, j’ai cru me revoir quelques mois en arrière. Lors de ces premières fois où l’on tatonne, où l’on veut tellement s’appliquer, où l’on veut que tout soit parfait, et où, du coup, tout devient compliqué. Un peu comme pour LA première fois (tu vois de quoi je parle). Celle où on veut être la plus belle, le plus séduisante, la mieux quoi !!!! Mais en fait, ce qui compte c’est d’être juste soi et se laisser aller. Et la méditation c’est ça… être soi, juste ETRE. Etre et ressentir.
    Alors, je ne sais pas où tu en es de tes essais (cet article date pas mal maintenant) mais j’espère que tu n’as pas lâché. Bien sûr que ce n’est jamais parfait. Bien sûr que l’on n’atteind pas le nirvana (on n’est pas le DalaïLama). Mais s’accorder quelques minutes, rien qu’à soi ; appuyer sur OFF pour un moment : moi c’est un de mes petits plaisirs quotidiens. A moi, rien qu’à moi.

    • 15 décembre 2014 à 11:47 #

      Merci Paola ! Je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule à avoir eu des débuts difficiles. J’avoue ne pas être encore totalement arrivée à ce que je recherche mais j’ai trouvé et vécu des méditations accompagnées qui m’ont fait voyager et dans lesquelles j’ai pu ressentir tous leurs bienfaits. Je ne suis pas encore « petit scarabée » mais j’ai bon espoir ;) Merci pour ton partage d’expérience ! Je suis heureuse que tu aies trouvé le chemin de Concentré de bonheur ! J’espère que tu reviendras me voir de temps en temps !

      Je te souhaite de belles fêtes de fin d’année !

Laisser un commentaire

petiterose29 |
Soeurs de Coeur, journal de... |
POINTS DE SUSPENSION ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ahosanna
| petits mots etc
| imhere